Le Médiateur de la République reçoit le collectif des syndicats des travailleurs des Municipalités de Niamey

Après avoir été saisi par le collectif des syndicats des travailleurs des Mairies de la Communauté Urbaine de Niamey, le Médiateur de la République a reçu, mardi 28 février, le porte parole de ladite structure, Monsieur Ayouba Korombé, aux fins de discuter avec ce dernier sur le non paiement depuis six (6) mois de leurs salaires par les municipalités de Niamey. Ce problème, faut-il le préciser, défraie la chronique depuis des mois sans pour autant évoluer malgré les multiples contacts établis avec des autorités non des moindres, malgré aussi les grèves perlées dont usent encore les syndicats pour se faire entendre. « Nous avons tout tenté sans succès, et c’est pourquoi nous nous

fions aujourd’hui au Médiateur de la République pour qu’il intercède auprès de notre employeur afin que notre problème soit résolu », a dit monsieur Korombé. Le porte parole du collectif dit ne pas comprendre qu’on leur évoque une incapacité de la Mairie à les rémunérer pendant qu’il ya des fonds propres (taxes, impôts) recouvrés par la Municipalité et des taxes concomitantes (Etat – Mairie), desquelles l’Etat rétrocède 82% du fonds à la Mairie sur un compte logé au Trésor public. Cette situation requiert clarté et responsabilité pour mettre ces agents dans leur droit.   

Un droit plus qu’attendu par d’infortunés agents qui vivent des situations très pathétiques.  « Certains d’entre nous, difficultés obligent, ont été contraints de ramener femmes et enfants dans leurs belles familles aux conditions relativement acceptables. D’autres,  squattent dans des écoles et mosquées en guise d’abris », a confié monsieur Korombé. Après ces révélations très touchantes, le Médiateur de la République a voulu savoir davantage sur les démarches entreprises par ce collectif. C’est alors qu’il est ressorti que le Ministre de tutelle n’a jusque là pas été impliqué dans les négociations entreprises. Un manquement que le Médiateur a aussitôt décelé et fait savoir à ses interlocuteurs avant de prendre l’engagement d’écouter dans les plus brefs délais le Président du Conseil de Ville de Niamey et si besoin la tutelle pour connaître leurs versions des faits et procéder à une conciliation.  

Cellule communication

Médiateur de la République

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir