Le personnel du Médiateur de la République se concerte pour un meilleur traitement des plaintes

L’institution du Médiateur de la République tient du 10 au 12 janvier 2018 un atelier de renforcement des capacités de son personnel du niveau central et déconcentré. Cette formation porte sur toutes les questions liées au statut, attributions, pouvoirs du Médiateur de la République d’une part et la saisine, le traitement des réclamations d’autre part. Cette activité, faut-il le rappeler, vient renforcer trois autres formations intervenues en l’espace de trois mois et qui ont porté sur ‘’ Le rôle du Médiateur de la République dans la gouvernance du secteur de la sécurité’’, ‘’ La violence basée sur le genre et lutte contre le mariage précoce’’ et ‘’ Le rapport genre et sécurité’’.

Intervenant à l’ouverture de l’atelier, le Directeur de cabinet du Médiateur de la République, M. Moustapha Kadi, a succinctement

présenté l’institution avant de s’appesantir sur les missions qui lui incombent à savoir :

  • Assurer la médiation institutionnelle pour réparer les torts commis aux citoyens et les réconcilier avec l’administration ;
  • Assurer la veille démocratique pour la construction d’un Etat de droit ;
  • Promouvoir la stabilité sociale et la paix ;
  • Contribuer à la modernisation de l’Etat ;
  • Et défendre les droits des enfants et des personnes vulnérables.

« Au regard donc de ce rôle qui revient à l’institution, il est de bon ton qu’elle admette le renforcement des capacités de son personnel comme un besoin prioritaire », a souligné le Directeur de cabinet. C’est pourquoi le présent atelier revêt un double intérêt, poursuit-il. Le premier intérêt c’est d’avoir enregistré la présence des huit délégués régionaux et le deuxième intérêt réside dans l’accompagnement des participants dans leur tâche de traitement de plaintes notamment. «  Lequel traitement, fait savoir M. Kadi, nécessite une aptitude, un savoir-faire et des outils aussi bien pédagogiques que référentiels, favorisant l’inspiration dans la réalisation des objectifs qui ont présidé à la création du Médiateur de la République. E terminant son intervention, le Directeur de cabinet a invité les participants à œuvrer inlassablement dans la promotion et la protection des droits des citoyens et des résidents étrangers.    

 

Cellule communication

Médiateur de la République